1 Epoque Allemande

1 L'Epoque Allemande en Württemberg   


Kleinheppach church in Baden-Wuerttemberg

                                           

          

      Carte d'Hussenhoffen    Hussenhoffen      

  Burkhardtmaier Christoph vint de Hussenhoffen à Grunbach à la fin du 16ème sciècle

Notre nom de famille Burckhardsmeyer, ne passa pas inaperçu. Si ce n'est son apparente longueur, il ne devrait pas poser de problème pour être nommé. Il engendre un peu de curiosité car il sonne étranger. Alsacien, allemand, suisse, autrichien ...un nom "barbare de l'est" pour les gens du sud...
Notre ancêtre prénommé Melchior, a choisi la France et Strasbourg au moment de la Révolution de 1789. Soulignons l'homogénéité humaine de l'ensemble des aires géographiques qui couvrent le Württemberg, le Bade, l'Alsace, la Sarre et la Suisse bâloise. La notion de frontière était plus politique que géographique et humaine.


 C'est si vrai que notre grand-père a fait la guerre 1914-1918 contre l'Allemagne et blessé du côté de Verdun. Patriote valeureux il a participé à la libération de Graffenstaden banlieue de Strasbourg. Il s'est engagé en 1940 contre l'Allemagne nazie. La France lui a remis les médailles méritées.


Par contre des Burkard, Burckhart et tout le florilège de variantes on en trouve à la pelle dans les annuaires téléphoniques de Stuttgart à Mulhouse et quelques autres à Paris comme dans les départements du sud de la france. Voir en 1989 des véhicules circuler dans Waiblingen avec ce diminutif peint sur leur carrosserie nous a procuré un choc émotionnel!
Autre fût la prise de contact avec les lieux où vécurent nos plus anciens ancêtres connus: le nom dans sa morphologie complète continu à exister même si aucun de ceux qui le porte ne pense avoir une parenté avec nous...
L'enseigne BURKARTSMAIER photographiée à Grunbach lors de notre visite en 1989 fût la source d'une extaordinaire émotion!

Enseigne d'un transporteur Burkartsmaier à Grunbach:Transporteur à Grunbach

 

La Burck' Familie" est issue d'un fils de vigneron établi à Strasbourg sous la révolution française de 1789. Elle est d'origine germanique. En embrassant la France, bien que protestant, il se déclare catholique lors de son 1er mariage qui ne lui donne pas de descendant.
Déja signe de dureté des temps pour les familles rurales vigneronnes, les enfants quittent le pays afin de trouver les moyens de leur subsistance pour les cités plus industrieuses environnantes ou aux frontières de l'Allemagne.
Histoire banale certes, mais tisser des liens avec son passé permet de mieux s'identifier surtout après les chaos de l'histoire de notre vieille Europe.
Un ouvrage historique affirme que les Burckhardsmeyer auraient été mêlés à la grande famille des Hohenzollern alors qu'elle possédait une principauté en Württemberg...

Aujourd'hui, quatre frères et sœurs demeurent sur le territoire de la France.

Photos de 2000:     Madeleine     Gérard     Chantal     Alain    

Madeleine et Gérard sont dans le Sud-ouest (Pyrénées atlantiques ), Chantal, dans la banlieu de Lyon
Moi Alain, après avoir résidé 22 ans sur Saint-Malo en Bretagne, là même où l'un de nos ancêtres venant de Strasbourg a choisi de vivre, donnant ainsi vie à une branche "bretonne", depuis 2006 je suis à Quimper, près de notre fille Muriel.
En 2002, suite à l'envoi de quelques courriers sur Paris à des BURKHARDT, grande et heureuse surprise: Des cousins se manifestent... Pierre, Monique et Dominique issus du même ancêtre installé à Strasbourg au moment de la Révolution française.
Cependant, nous espérons découvrir sur la planète terre, des parentés plus éloignées, issues aussi de KLEINHEPPACH, GRUNBACH en BADE-WÜRTTEMBERG . Nous savons qu'un certain Gottlieb Burckhardsmeyer est parti vers Odessa, un village sur la rivière KUTCHURGAN... (voir site Kutchurgan), d'autres ont trouvé la mort au cours de la guerre Notre histoire connue remonte à l'année 1649.
Si nous n'avons pas pu ou su trouver de parenté, ni sur place, ni expatriée, nous avons découvert des éléments fondamentaux remontant au 17ème siècle de notre histoire. C'est à GRUNBACH en Württemberg que naquit Melchior Burckhardsmeyer le 9 avril.
Aussi loin que nous remontons dans le passé nous découvrons des familles nombreuses de religion protestante attachée à la terre et vivant de la vigne. Apparemment toute l'économie locale était tournée à Kleinheppach vers la culture de la vigne . Forte natalité mais aussi forte mortalité. On remarque aussi une forte propension à quitter le village sans doute pour des raisons économiques et sociales; la vigne ne permet pas à tous de vivre.


Le village de Kleinheppach.     Eglise de Kleinheppach    Mairie annexe de Kleinheppach       Kleinheppach     Kleinheppach 

http://www.360cities.net/image/kleinheppach-002-kirche-korb-germany

Au pied d'un monticule en forme de cône planté de vignes, serpenté par un chemin en lacets qui récupère les eaux pluviales, ce qui fait penser aux techniques romaines des cultures en entonnoirs, se trouve ce village typique pour ceux qui connaissent le pays de Bade et l'Alsace. les formes de l'église, du Rathaus, les Gasthaus ne surprennent pas. En dessous la grande plaine agricole et ses vergers où l'autobahn de Stuttgart conduit vers Ulm... En quittant notre village on descend insensiblement sur Grossheppach qui a l'allure d'une commune résidentielle et bourgeoise. Un peu plus à l'est à 5 kms nous sommes à Gunbach, petite commune dont l'allure est celle de Kleinheppach car en fait nous sommes situés sous une "colline " en forme de long talweg et dont l'extrémité sud ouest en arrivant sur Kleinheppach donnait l'apparence d'un mont en forme de cône. Pour bien se situer sachez que vous êtes arrivés au dessous de Grunbach dans le Weinstadt. Grunbach fait aujourd'hui partie comme Kleinheppach de la commune de Weinstadt.
Rien d'étonnant que nos ancêtres aient tiré les moyens de leur subsistance dans la vigne et son vin. Aujourd'hui les portes des garages et des maisons sont peintes de scènes représentant l'activité viticole.
La commune de Kleinheppach a fêté ses 600 ans au cours de la seconde moitié du 20éme siècle. Les festivités ont réunis les villageois et les anciens ont rassemblé leurs souvenirs et leurs écrits pour rappeler l'histoire de leurs valeureux aïeux. Un ouvrage est paru en 1967 dans lequel avec plaisir nous avons remarqué dans la litanie des noms des maires qui ont conduit les affaires communales, un certain JOHAN BURCKHARDSMEYER. Johan a gravé le temps des hommes de son sceau et nous honore.
Les cimetières de Korb à Grunbach en passant par Kleinheppach sont particulièrement riches et intéressants même si aucune tombe ne porte le nom de mes ancêtres même dans une écriture approchante.égio
Les cimetières parcourus indiquent la présence de natifs de la région de religion juive. Les cimetières sont fleuris, ombragés comme des jardins et l'un d'entre eux borde un vignoble sans clôture et donne l'impression que le monde des morts est rattaché aux racines des pieds de vigne en signe d'éternité.
Il parait indiscutable que la branche Burckhardsmeyer à laquelle nous sommes rattachés était, aussi loin que l'on puisse remonter dans le temps, de religion protestante. Le consistoire israélite de Strasbourg interrogé à ce sujet a été formel: pour être premier échevin dans cette commune et à cette époque il fallait être chrétien. Il semble exclu que la famille puisse avoir une quelconque origine juive.

 Kleinheppach

   Alain Burckhardsmeyer à Quimper  Bal: alain.burck@orange.fr   Site perso consultable: http://alain.burckhardsmeyer.pagesperso-orange.fr/index.html

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×